l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot a encore mis le feu !

le 16 mars 2015 - Tirreno - Adriatico, étape 5
C’est évident, Thibaut Pinot a encore franchi un palier. Tirreno-Adriatico fera date dans sa carrière, dans le plan qu’il s’est fixé avec son équipe. Quatrième du classement général, il s’est de nouveau lancé dans la bagarre aujourd’hui, à 80 kilomètres de l’arrivée, en compagnie des seuls Nairo Quintana et Alberto Contador. Il est dans la cour des grands !

« Aujourd’hui encore 210 kilomètres de course et 10 kilomètres de fictif sous une pluie battante, dit Yvon Madiot pour planter le décor. A 80 kilomètres de l’arrivée, dans une bonne petite bosse, il y a eu une attaque de Contador, suivi de Thibaut et Quintana. Ils ont été repris dans la descente par quinze coureurs dont Benoît Vaugrenard qui est de mieux en mieux. Ils n’étaient pas assez pour rouler et s’est reformé un premier peloton de 80 coureurs où la FDJ comptait tous les siens. »

La suite a favorisé Peter Sagan (Tinkoff-Saxo), décrochant au sprint sa première victoire cette saison mais le bilan pour le Trèfle, avant l’ultime contre la montre de San Benedetto del Tronto (10 km), est vraiment bon.

« Yoann Offredo a abandonné en cours d’étape parce qu’il a mal au genou, poursuit Yvon, mais les cinq coureurs qui nous restaient sont vraiment de bons guerriers. Quant à Thibaut, il accompagne les meilleurs tout le temps, dans les ascensions, dans les descentes, sur des routes compliquées, sous la pluie et pour mon stress, c’est bon  : je rajeunis ! Si je dois parler précisément des équipiers, je peux dire que Steve Morabito, décidément, nous fait beaucoup de bien, Benoît Vaugrenard est de mieux en mieux, Matthieu Ladagnous fait un très gros travail et Jérémy Roy était vraiment très bien aujourd’hui !»

Pour le contre la montre final, Tibaut se montre réaliste mais rien ne remettra en cause l’impression laissée cette semaine en Italie.

« Je pense que Mollema (deuxième) a un peu trop d’avance pour que j’aille le chercher sur une courte distance, Rigoberto Uran est onze secondes devant moi mais il va bien dans cet exercice. Si je consolide mon Top 5 ; je suis satisfait ! »

Vos commentaires

Publié le 17 mars 2015 à 09:20, par Jac34
La FDJ dans le premier tiers du peloton, c'est suffisamment rare pour être souligné. C'est vrai que Thibaut semble changé (en mieux), il est présent non seulement dans les montées mais également dans les descentes, et ça c'est nouveau.