l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot à quelques centimètres de la victoire

le 20 avril 2017 - Giro Trentino, Etape 4
Thibaut Pinot a crevé l’écran aujourd’hui dans la quatrième étape du Tour des Alpes. Après une belle échappée de Jérémy Roy, il est passé à l’attaque dans l’ascension d’un col difficile, le Forcella di Brez, dont le sommet se situait à 30 kilomètres de l’arrivée, avant de disputer le sprint. Dans les derniers mètres, l’Italien Montaguti (ag2r-La Mondiale) est parvenu à lui chiper la victoire mais le leader du Trèfle remonte à la deuxième place du classement général, à 13’’ du Gallois Thomas (Team Sky).

« Thibaut fait des efforts en vue du Giro, explique son frère Julien. Aujourd’hui, il y avait beaucoup de vent et dans les vallées, en restant dans les roue c’était facile. Dans le col, il a essayé de faire péter Thomas mais il voulait surtout faire des efforts. Il n’a pas insisté parce qu’il y avait vent de face et ça l’a empêché d’en faire plus. »

 

 

"Thibaut est un grimpeur mais il a toujours travaillé les sprints, il a remporté beaucoup de victoires comme ça" J.Pinot

 

 

La fin d’étape a été marquée par l’effort de Dupont (ag2r-La Mondiale), revenant sur les deux rescapés de l’échappée matinale, l’Italien Pirazzi (Bardiani-CSF) et le Suisse Frankiny (BMC) mais le Français, dangereux au classement général, a été victime d’une grosse poussée du Team Sky. Le sprint, sans sprinteur, a donc départagé les coureurs.

 

« Thibaut s’est dit qu’il pouvait faire le sprint et prendre une bonif, poursuit Julien. Il a été emmené fort par Tobias Ludvigsson et il n’est pas passé loin. Le groupe travaille bien, dans le plaisir, il n’est pas sous pression mais prend les automatismes sur de beaux parcours. Thibaut est un grimpeur mais il a toujours travaillé les sprints, il a remporté beaucoup de victoires comme ça. C’est bien qu’il garde une bonne explosivité. »

 

 

Qui sait si demain Thibaut qui accumule les podiums depuis le départ, n’arrivera pas à ses fins ?

 

 

A l’arrivée, Radio-Tour a annoncé la victoire de Thibaut. Jussi Veikkanen et Julien se sont tapés dans les mains avant de regarder la télé en 3G, en léger décalage pour comprendre qu’il avait fini deuxième.

 

« Pour parler de ses équipiers, Tobias est un super mec. Il sait pourquoi il est là et il roule. Jérémy Roy a de la force, après un Tour du Pays Basque un peu difficile –c’était sa rentrée- il monte en pression. Il avait besoin de faire du dénivelé. Comme toujours William Bonnet est nickel, le stage des Canaries fait qu’il n‘est pas en difficulté dans les montées. Johan Le Bon fait bien son travail, il monte les cols sans difficulté. Jérémy Maison était aujourd’hui dans sa meilleure journée. Il a encore besoin d’apprendre et ça lui fait du bien d’être là, dans ce groupe. Enfin Steve Morabito est là parce que Thibaut le voulait en l’absence de Seb Reichenbach. Il a eu un ennui mécanique dans le col mais est revenu sans problème. »

 

Qui sait si demain Thibaut qui accumule les podiums depuis le départ, n’arrivera pas à ses fins ? Cette dernière étape propose l’ascension du Monte Bondone, cadre d’un exploit majeur de Charly Gaul dans un Tour d’Italie.

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 21 avril 2017 à 19:00, par denis billamboz
Thibaut n'a jamais été aussi fort, il ne lui a manqué que Reichenbach pour faire une belle razzia.
Publié le 20 avril 2017 à 19:58, par maison
J'encourage l'équipe FDJ. Tiens bon pour la victoire Thibaut. On est tous avec toi.