l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot combatif et tout près du maillot à pois

le 09 juil. 2016
Au lendemain d’une désillusion jamais facile à digérer, Thibaut Pinot a redressé la tête dans l’étape de cols disputée ce samedi entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Après avoir franchi en tête le col du Tourmalet et la Hourquette d’Ancizan sans que le peloton ne lui laisse plus de 2’30’’ d’avance, Thibaut a certes été repris puis distancé mais le signal envoyé par le leader de l’équipe FDJ est clair : il n’est pas question de se laisser abattre.

Après une première heure ultra rapide (51 kilomètres parcourus), Thibaut est passé à l’attaque dès les premières rampes du Tourmalet, accompagné de Majka (Tinkoff) et plus tard de Tony Martin (Etixx-Quick Step). Il a pris à son compte la plus grande partie du travail et se rendant compte que Majka voulait passer le premier au sommet, Thibaut a fait ce qu’il faut pour l’en dissuader. Même chose dans le deuxième col.

Une fois repris dans le col de Val Louron-Azet, accablé par la chaleur comme tant d’autres coureurs, Thibaut a été distancé par ce qui restait du peloton et a fini l’étape seul.

« Ça m’a fait du bien d’être devant, de me battre, dit-il, ça n’a pas marché mais je vais recommencer demain. C’est le début de la montagne. J’étais dans le Tour pour faire un Top 5, pas loin du podium et je me retrouve dans les profondeurs du classement, c’est dur à accepter. Je me pose des questions, moi et le staff de l’équipe mais là, nous n’avons pas de réponses. On va faire l’étape d’Andorre et on verra ce qu’il faut faire pendant le jour de repos. Vendredi, dans Aspin, je ne me sentais pas fatigué mais j’ai été surpris d’être lâché quand il y avait encore 40 mecs dans le peloton. Ça n’allait pas vite. A ce moment-là, j’ai mal partout, le corps me lâche…. »

Vendredi soir, toute l’équipe a fait bloc autour de son leader en difficulté, personne n’oubliant sur un coup du sort, toute les résultats obtenus par lui depuis deux ans.

Au cours de cette huitième étape, Sébastien Reichenbach s’est bien battu pour continuer de bien figurer au classement général. Comme beaucoup de ceux qui figuraient dans le peloton, il a lâché prise dans le col de Peyresourde mais sans se désunir, il reste aux portes du Top 20 du classement général.

Vos commentaires