l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot et Sébastien Reichenbach dans le bon wagon

le 10 mars 2016 - Tirreno - Adriatico, Etape 2, Camaiore – Pomarance (207 km)
Au lendemain d’un chrono par équipes qui installe la FDJ dans le gotha des spécialistes et qui a soulevé l’admiration de certains de ses adversaires, Thibaut Pinot et Sébastien Reichenbach ont accroché, dans un final tortueux, le groupe des costauds réduit à 36 unités. Le Tchèque Stybar (Etixx-Quick Step) a réussi à maintenir un léger avantage après avoir attaqué à 3 kilomètres de l’arrivée.

Après avoir franchi la ligne en trentième position, Thibaut assurait n’avoir pas été dans un grand jour. Bien sûr ses équipiers ont fait tout le travail pour le maintenir en bonne place tout au long d’une longue journée durant laquelle le vent a constitué une menace et si ses sensations n’ont pas été très bonnes, il a assuré l’essentiel et s’est hissé à la huitième place du classement général.
« Oui, confirme Martial Gayant, l’équipe tourne vraiment bien et tout le monde a fait sa part du travail. Le final était tortueux avec deux côtes pour faire la sélection. Thibaut et Sébastien ont fait le job dans une étape qui pouvait être dangereuse. Notre leader dit qu’il n’était pas très bien et si en effet il était assez loin dans le peloton, il est très vite remonté en dépit du vent. C’est la démonstration qu’il n’était pas si mal… »
Comme tout le monde, le leader du Trèfle aura eu à digérer l’effort violent de la veille, et sans doute aussi l’inévitable décompression qui s’ensuivait mais nul doute que les jours prochains, dans les étapes très dures de la Course des deux Mers, lui et ses équipiers répondront présents !

Vos commentaires

Publié le 14 mars 2016 à 09:27, par charles
Bon courage pour la suite de l'épreuve.