l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot fait route vers Porrentruy

le 29 avril 2015 - Tour de Romandie, étape 2
Elle n’était pas simple cette deuxième étape du Tour de Romandie, les coureurs ne cessant de monter et de descendre avant d’atteindre les deux dernières vraies difficultés du jour, le col des Pontins et le Col de la Vue des Alpes.

Thibaut Pinot, escorté par Steve Morabito a fini dans le premier peloton de 50 coureurs réglé par le Suisse Michael Albasini (Orica-Greenedge).

« Non cette étape n’était pas simple comme nous nous y attendions, dit Yvon Madiot, mais pour notre leader tout s’est bien passé. Ce n’était pas une étape décisive mais elle était un test pour les jambes, elles répondent bien. »

Toute l’équipe FDJ croit en son leader et travaille pour le mettre dans les meilleures conditions. Parfois, on en fait même un peu plus mais globalement elle fonctionne bien.

C’est dans le col de la Vue des Alpes que le peloton s’est scindé avant que Rein Taaramae (Astana) ne tente une action en solitaire à 12 kilomètres de l’arrivée. Rien, toutefois, ne pouvait empêcher un sprint. Dans le final, Steve et Thibaut sont restés en observateurs dans ce groupe comprenant tous les favoris hormis Dan Martin (Cannondale-Garmin).

« La troisième étape est un peu similaire, assure Yvon, plus difficile dans sa première partie que sur la fin mais elle nous rappelle à tous un excellent souvenir puisque l’arrivée sera jugée à Porrentruy. »

Là-même où Thibaut Pinot, dans le Tour de France 2012, a obtenu un succès fondateur.

Vos commentaires

Publié le 30 avril 2015 à 19:36, par Denis Billamboz
Que pourra faire Pinot sur le Tour de Romandie avec seulement deux équipiers solides ? On dirait que l'équipe, à l'image de Vichot, est atteinte d'un mal inexplicable.