l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot gagne son premier chrono !

le 26 mars 2016 - Critérium international, Etape 1 et 2
L’équipe FDJ faisait figure d’épouvantail au départ du Critérium International et elle a parfaitement confirmé son statut au cours de la première journée disputée en deux étapes. Après le sprint victorieux de l’Irlandais Bennett (Bora-Argon 18), le matin, elle a offert un récital dans la deuxième étape, un contre la montre individuel de 7 kilomètres. Thibaut Pinot s’est imposé et six de ses équipiers ont pris place dans les 18 premiers !

Ce résultat d’ensemble – Pinot 1er, Géniez 3e, Roy 9e, Roux 12e, Pichon 14e, Eiking 16e, Reichenbach 18e- valide tout le travail effectué depuis plusieurs saisons par Julien Pinot et par les cycles Lapierre. Sans un incident mécanique, William Bonnet (37e) aurait figuré comme ses équipiers. L’entraîneur de l’équipe FDJ a eu un regard particulier sur cet exercice.

« Je pensais que Thibaut allait faire un bon chrono. Cela confirme tout son début de saison dans cette exercice. Il avait été le meilleur des coureurs complets derrière Nibali dans la dernière étape de Tirreno-Adriatico, deuxième du chrono de l’Etoile de Bessèges derrière Coppel. Et sa forme va crescendo… Ce contre la montre aujourd’hui n’était pas facile à appréhender avec une montée en deux paliers pour commencer, une descente technique, un faux-plat montant, un faux-plat descendant et un encore un faux-plat montant pour finir. D’ailleurs pas un de nos coureurs n’a suivi le même plan. Jérémy Roy a été le meilleur en haut de la côte. Alexandre Géniez l’a été à trois kilomètres de l’arrivée. Enfin Thibaut l’est sur la ligne d’arrivée. »

A l’arrivée, au pris d’un très gros effort, il devance Coppel (IAM) de 2 secondes, Alex (Géniez) de 3 secondes, Moser (Cannondale) de 4 secondes, Péraud (ag2r-La Mondiale) de 5 secondes. Dans l’optique de la dernière étape au sommet du col de l’Ospédale, il devance Sicard et Voeckler (Direct Energie) de 22 secondes, Latour (ag2r-La Mondiale) de 27 secondes, son équipier Alexis Vuillermoz de 29 secondes, Arnold Jeannesson (Cofidis) de 30 secondes, Pierrick Fedrigo (Fortuneo-Vital Concept) de 32 secondes et Pierre Rolland (Cannondale) de 35 secondes.

« Il faut retenir la très grosse performance collective, poursuit Julien Pinot. Dans les chronos, depuis le début de saison, on a répondu présent à chaque fois, sauf dans celui de Paris-Nice. Les gars sont vraiment bien et ont confiance dans leur matériel. Ils sont vraiment plus forts que l’an dernier. »

Il reste au leader du Trèfle et à ses équipiers à concrétiser dimanche, en se souvenant de la bévue de Thibaut, il y a un an,  qui avait attaqué trop tôt avant d’être contré par Péraud.

« La donne est différente puisqu’il porte le maillot jaune, rappelle Julien. L’an dernier il avait un peu paniqué en constatant que Felline, alors leader de l’épreuve, était encore là à 4-5 kilomètres de l’arrivée. Là, il peut se contenter de suivre les meilleurs et en plus il sait pouvoir compter sur Alex Géniez et Seb Reichenbach qui sont en bonne condition. »

Vos commentaires

Publié le 27 mars 2016 à 18:56, par denis billamboz
Superbes résultats d'ensemble avec du matériel qui semble très performant, il va falloir confirmer dans un contexte plus relevé, c'est très encourageant. .