l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot s’est ressenti de sa chute

le 23 juil. 2015 - Tour de France, étape 18
Personne ne pourra faire le moindre reproche à Thibaut Pinot. Une nouvelle fois le leader de l’équipe FDJ s’est échappé, comme il n’a cessé de le faire depuis près d’une semaine. Cette fois, il a rapidement compris qu’il ne pourrait pas mener son rêve à bien.

"Au briefing ce matin, explique Yvon Madiot, Thibaut nous a dit "j'y vais, on verra bien" mais au bout de 20 kilomètres, lorsque je suis monté à sa hauteur, il m'a tout de suite dit qu'il n'était pas bien, qu'il n'avait pas de bonnes sensations du tout. Il a essayé, il s'est battu jusqu'a la dernière goutte mais au pied du Glandon, après avoir été lâché une  première fois et être revenu au courage, c'est devenu trop dur pour lui.

Il a insisté quand même, parce que c'est un bagarreur, il avait envie d'être devant mais il avait mal partout, et surtout les jambes ne répondaient pas. 

Nous avons parlé ce matin du choix d'y aller de nouveau dès aujourd'hui, du fait que c'était peut-être tôt, mais nous pensons que les étapes de demain et d'après-demain vont être ciblées par les premiers du classement, notamment Quintana qui n'a pas encore gagné. Il avait misé sur aujourd'hui en disant "ça passe ou ça casse". 

Il y a une fatigue des derniers jours, oui, mais il y a surtout cette chute d'hier qui n'est pas si anodine que ça au final. Il avait mal partout hier soir : dans le dos, au coude, à la hanche. C'est surtout au niveau musculaire qu'il est très contracté". 

Vos commentaires

Publié le 25 juil. 2015 à 19:43, par Bruere
Bravo à l'équipe FDJ nous avons passé 3 semaines merveilleuses même si beaucoup de petits soucis au début du tour 2015 la finition est une apothéose merci encore !!!!!!!