l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot troisième pour commencer

le 17 avril 2017 - Giro Trentino, étape 1
Il y a longtemps que Thibaut Pinot voulait disputer le Tour des Alpes (ancien Tour du Trentin) et c’est par un podium au sommet de la côte de Hungerburg en Autriche, que le leader de l’équipe FDJ a signé ses premiers pas. Bien entouré par ses équipiers et pour finir par un Tobias Ludvigsson très efficace, il a pris la troisième place, battu par les seuls Scarponi (Astana) et Thomas (Team Sky).

Thibaut n’a pas couru depuis Tirreno-Adriatico et après un stage à Gran Canaria avec plusieurs de ses équipiers, cette épreuve sera son unique course avant le Tour d’Italie. Dans cette optique, Jussi Veikkanen va essayer de contenir un peu le tempérament offensif du leader du Trèfle et avait envie de ne pas mettre ses coureurs à l’ouvrage dans cette première étape.

 

> Tirreno-Adriatico, Etape 7: Thibaut Pinot a assuré le podium !

 

 

"On a pris les choses en main pour maitriser et calmer le jeu" J. Veikkanen

 

 

« Dans un premier temps, dit le directeur sportif de la FDJ, on a laissé faire les autres, on ne voulait pas se griller les jambes le premier jour. Il y a eu une échappée matinale de 6 coureurs qui n’a jamais compté plus de 2’30’’ d’avance. La course a été relancée dans la partie dure, avec deux difficultés à mi-parcours et là on a pris les choses en main pour maitriser et calmer le jeu. Johan Le Bon et William Bonnet ont fait du bon boulot pour que les mecs restent bien placés et ne prennent pas de temps. Pour contenir l’attaque de Gavazzi (Androni-Sidermec) et Filosi (Nippo-Vini Fantini) repris dans les dix derniers kilomètres. Le Team Sky est venu pour nous aider dans le final.

 

Dans les dix derniers 10 kilomètres, Tobias Ludvigsson a été super auprès de Thibaut. Jérémy Roy et Steve Morabito étaient là aussi. »

 

 

"L’essentiel était fait mais il a encore eu les ressources pour aller chercher la troisième place."

 

 

Il fallait donc en terminer par la côte de Hungerburg, dans la commune d’Innsbrück, longue de 3,7 kilomètres et répondant surtout aux qualités des puncheurs. Dupont (ag2r-La Mondiale) a placé la première attaque, Geraint Thomas la suivante à 1,3 kilomètres de l’arrivée, suivi des seuls Pozzovivo (ag2r-La Mondiale), Scarponi et Bernal (Androni-Sidermec).

 

« Thibaut a fait une belle montée sans s’affoler, précise Jussi, et il est revenu à 500 mètres de l’arrivée en compagnie de Formolo (Cannondale-Drapac). L’essentiel était fait mais il a encore eu les ressources pour aller chercher la troisième place. »

 

Mardi, les organismes devraient être mis à rude épreuve puisque la neige est annoncée dans le Tyrol.

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 18 avril 2017 à 09:18, par Jac34
Parfaite attitude de Thibaut qui monte "à sa main", rejoint le groupe et trouve les ressources pour aller chercher la troisième place. Prometteur pour la suite.
Publié le 18 avril 2017 à 00:17, par denis billamboz
Bon départ mais Pinot risque d'être un peu seul dans les diverses côtes finales.