l'Actualité

toutes les actualités

Thierry Bricaud : « Nous ne sommes pas en retard »

le 01 févr. 2016 - Challenge de Majorque
Le Trophée de Majorque s’est achevé dimanche comme il avait commencé, par la victoire au sprint de Greipel (Lotto-Soudal). Lorenzo Manzin (9e) et Marc Sarreau (10e) ont obtenu une place d’honneur et laissé l’espoir de très bons résultats dès lors que les équipiers les entourant auront trouvé leurs repères.
Entre ces deux sprints, il y eut deux étapes accidentées, marquée pour la première par l’échappée d’Olivier Le Gac, et si durant ces deux jours, la FDJ a peiné un peu, il est vrai qu’elle n’avait pas engagé de grimpeurs aux Baléares. Dans le sprint, en revanche, elle était armée.

« Nous avions joué la carte de Marc Sarreau le premier jour, celle de Lorenzo Manzin ce dimanche, explique Thierry Bricaud, mais dans les deux cas nos coureurs se sont perdus et n’ont donc pu réellement disputer leur chance. Après, c’est une évidence, nos sprinteurs ont la bonne pointe de vitesse et ont de l’envie. Quand tous auront trouvé leur repères et les automatismes, je pense que nous jouerons la gagne avec eux. Pour le moment, c’est une question de réglages. Seulement ça. Nous sommes au début de saison et je pense, après les avoir observés, qu’ils ne sont pas en retard. C’est vrai pour Olivier Le Gac qui a souffert du genou, ça l’est aussi pour Lorenzo Manzin qui a souffert également du genou en décembre et a vu sa préparation compliquée en janvier mais il est déjà opérationnel. Nous ne quittons pas le Trophée de Majorque sans certitude. Il y a simplement encore du travail. »

Vos commentaires