l'Actualité

toutes les actualités

Thierry Bricaud : « Troisième, presque un hold up ! »

le 28 févr. 2016
Arthur Vichot a pris la troisième place de la Drôme Classic et si son équipe a été présente pendant les trois premiers quarts de la course, elle s’en est très bien sortie dans le final en voyant son leader obtenir une nouvelle place d’honneur. « C’est presque un hold up ! » assure Thierry Bricaud.

Arnaud Courteille a figuré dans une première échappée de sept coureurs qui s’est finalement réduite à quatre, sans lui, et l’équipe FDJ a alors appliqué à la lettre la tactique décidée le matin.

« Nous avons préféré prendre la course en main sur un parcours compliqué, explique Thierry Bricaud, assumer pour ne pas prendre de risques. Tout le monde a travaillé mais Christian Eiking n’avait pas récupéré de ses efforts de la veille, Arthur Vichot et Alexandre Géniez n’étaient pas impériaux. Nous avons tout de même travaillé pour favoriser le sprint d’un petit groupe. Ce n’est pas passé loin ! »

Dans le final, plusieurs attaques ont eu raison des équipiers d’Arthur et si Alexandre Géniez a pu s’opposer à Latour (ag2r-La Mondiale) dans le col de la Grande Limite, il a dû laisser filer une petite dizaine de coureurs, dont Jeannesson (Cofidis), Coppel (IAM) et Bardet (ag2r-La Mondiale) qui ne se sont pas entendus. Le regroupement avec le peloton s’est opéré à 3 kilomètres de l’arrivée.

Arthur et Alexandre se sont replacés avant la dernière côte mais n’ont pu s’opposer à l’attaque de Bakelants et Vakoc qui ont conservé un léger avantage sur un groupe d’une dizaine de coureurs réglés par Arthur Vichot.

« Ce n’est pas passé loin, je le répète, et compte tenu des circonstances de course, on se satisfait de cette troisième place, assure Thierry Bricaud. Nous avions le même état d’esprit que celui qui nous avait permis de l’emporter au Tour du Haut-Var et nous allons le garder… »

Vos commentaires