l'Actualité

toutes les actualités

Tirreno Adriatico étape 7

le 19 mars 2014
L’ultime étape, disputée contre la montre et s’avérant être une affaire de spécialistes sur un parcours tout plat, a été remportée mardi par l’Italien Adriano Malori (Movistar) et a permis à Alexandre Géniez de confirmer son classement général et à Arnaud Démare de consolider son moral à 5 jours de Milan-San Remo.

Parti en milieu de tableau, Arnaud a signé un chrono flamboyant, signant le douzième temps. Il a devancé des spécialistes tels que Michael Hepburn (Orica-Greenedge), champion d’Australie de la spécialité ou le Suédois Tobias Ludvigsson (Giant-Shimano), lauréat du contre la montre de l’Etoile de Bessèges en début de saison.

Plus tard, Alexandre Géniez a dû faire face, comme les principaux protagonistes de l’épreuve, à un léger vent contraire en première partie du parcours et a fini à une vingtaine de secondes d’Arnaud.

« Alex avait déjà quatre secondes de retard au kilomètre, explique Martial Gayant, et j’ai eu un peu peur mais ensuite il a bien géré son parcours, finissant à dix secondes de Péraud (Ag2R-La Mondiale) et neuf secondes de Contador (Tinkoff-Saxo), le vainqueur final. Alex a conservé sa quatorzième place et va désormais préparer tranquillement le Tour de Catalogne, dans une dizaine de jours.

La bonne surprise pour nous est donc venue d’Arnaud Démare qui termine vraiment bien cette course par étapes. Pour lui et ses équipiers, le travail est fait et il faut absolument privilégier la récupération. Mercredi sera une journée off et jeudi le Grand Prix Nobili Rubinetterie permettra de rester dans le rythme. Il va falloir soigner le repos et la diététique.

Nous récupérons Mathieu Ladagnous qui vient disputer la course jeudi. Arthur Vichot et Johan Le Bon nous rejoindront à Milan vendredi. Je pense que nous aurons une très bonne équipe, de bons leaders. La Primavera s’annonce bien… »

Vos commentaires