l'Actualité

toutes les actualités

Tour d'Espagne - étape 5

le 27 août 2014
Nacer Bouhanni deuxième et fâché. Il a fait chaud, très chaud encore sur les routes de la Vuelta mais la perspective d'un sprint massif, en dépit d'une fin de course très animée, a incité Nacer Bouhanni et ses équipiers à beaucoup travailler, souffrir aussi, et le verdict, une deuxième place dans un sprint mouvementé, était loin de contenter le sprinteur du Trèfle.

Dès le départ, Tony Martin (OPQS) s'est échappé, cette fois en compagnie de Lightart (Lotto-Belisol) et la capacité de l'Allemand de rouler vite et longtemps a incité les équipes fdj.fr et Giant-Shimano à engager rapidement la poursuite. Laurent Mangel a été très longtemps vu en tête de peloton et même lorsque Tony Martin s'est relevé.

Nacer a pris la troisième place du premier sprint intermédiaire, affirmant son ambition pour le maillot vert. Froome (Team Sky) l'a imité dans le deuxième sprint intermédiaire. Deux secondes de bonif qui ont eu l'air d'agacer Contador (Tinkoff-Saxo) qui a fait travailler son équipe dans le vent à un peu plus de 40 km de l'arrivée. Coup de force réussi en partie, le peloton se scindant en plusieurs groupes.

Nacer, accoompagné de Johan Le Bon et Cédric Pineau, est resté au contact avant de se placer après le sommet du Puerto El Satillo à 15 kilomètres de l'arrivée. Sans jamais quitter la roue de Degenkolb.

L'Allemand a fait l'effort dans le dernier kilomètre tortueux et Nacer a tenté de le déborder, sur sa droite mais est resté contre la barrière. Sans pouvoir passer.

"Eh John, t'es pas correct !"lance Nacer après l'arrivée

"Il fallait passer de l'autre côté !"lui répond Degenkolb sans s'arrêter.

Nacer a voulu porter réclamation mais le jury des commissaires a confirmé le verdict: "Nous avons revu les images du sprint à plusieurs reprises, dit Jean-Michel Voets le président du Jury, et John Degenkolb n'a commis pas de faute. Il a gardé sa ligne et c'est Nacer Bouhanni qui essaie de passer là où ce n'était pas possible. Il n'y a pas manière à remettre en cause le résultat."

Ainsi donc Nacer n'a pas gagné sa deuxième étape dans la Vuelta mais nul doute qu'il sera bien remonté dimanche à Albacète.

Vos commentaires