l'Actualité

toutes les actualités

Tour d'Italie étape 1

le 09 mai 2014
L’équipe FDJ.fr a signé le seizième temps de la première étape du Giro, un contre la montre par équipes de 21 kilomètres disputé dans des conditions inéquitables, vent de face en deuxième partie pour le Trèfle, sans vent pour toutes les autres formations qui se sont élancées sur la fin.

Cette étape a été marquée par le très beau geste de l’équipe Orica-Greenedge, laissant son Canadien Svein Tuft franchir la ligne le premier pour lui offrir le maillot rose le jour de son anniversaire. Egalement par la terrible chute collective du Team Garmin-Sharp laissant son leader Dan Martin à terre et devant renoncer en son Irlande natale en raison d’une fracture de la clavicule.

« Pour notre part, dit Martial Gayant, nous avons eu la malchance de partir dans l’orage avec un vent violent soufflant défavorablement dans la deuxième partie d’un très beau parcours. Pour ceux partis plus tard, ce fut soleil et pas de vent et notre place, je pense, s’explique quand même en raison de ces conditions changeantes. Nos coureurs étaient motivés. J’ai vu un très bon Johan Le Bon, un bon Alexandre Géniez. Laurent Pichon n’est pas mal non plus, de même que Jussi Veikkanen qui apprécie cet exercice et j’ai été surpris par Nacer Bouhanni. Nous concédons 1’18’’ aux vainqueurs, seulement 23 secondes à l’équipe Movistar, huitième. Je ne suis pas déçu de ce que j’ai vu si je me souviens du contre la montre l’an dernier, au large de Naples avec une 19e place. »

Samedi, la deuxième étape, autour de Belfast (219 km) sera piégeuse parce qu’elle longera la mer avec un fort vent attendu et de vraisemblables bordures. « Et nous verrons bien, conclut Martial, si nous sommes en mesure de disputer le premier sprint… »

Vos commentaires