l'Actualité

toutes les actualités

Tour d'Italie étape 17

le 28 mai 2014
Jussi Veikkanen sprinte pour la sixième place. Au lendemain d’une étape décisive, le Giro a plongé dans la polémique, entretenue par quelques managers d’équipes reprochant à Nairo Quintana (Movistar) d’avoir attaqué dans la descente du Stelvio tandis que des motos de l’organisation s’étaient postés devant chaque groupe pour prôner la sécurité mais après quelques palabres la dix-septième étape s’est déroulée normalement.

100 kilomètres ont été couverts au cours des deux premières heures et finalement 26 coureurs se sont regroupés à l’avant, Johan Le Bon et Jussi Veikkanen représentant l’équipe fdj.fr à l’avant.

Le peloton a laissé ce groupe se disputer la victoire avec plus de dix minutes d’avance et une nouvelle fois Johan a manqué de chance. Une chute, sur la route détrempée, a été provoquée par le Russe Vorganov (Katusha) et notre Breton n’a pu éviter la glissade.

Un incident survenu au moment précis où De Gendt (OPQS) a attaqué et provoqué la décision. Le temps de revenir sur le groupe, Johan pouvait constater que cinq coureurs avaient pris les devants, définitivement, en dépit des efforts de Johan et Jussi qui a finalement pris la sixième place en anticipant le sprint des poursuivants. La victoire est revenue à Pirazzi (Bardiani-CSF).

« C’est pas de chance, disait Johan à l’arrivée, mais je ne me suis pas fait mal ! Cette étape a été difficile après une journée en haute montagne vraiment terrible. On ne gagne pas mais la journée est positive puisque les rivaux directs de Nacer (Bouhanni) pour le maillot rouge n’ont marqué aucun point. C’est l’idéal et le but, maintenant, est d’aller jusqu’à Trieste avec ce maillot. L’équipe marche bien, on y croit tous ! »

Vos commentaires