l'Actualité

toutes les actualités

Tour d'Italie étape 20

le 31 mai 2014
« Maintenant, il y a une victoire à aller chercher ». C’est un soulagement, une première délivrance pour Nacer Bouhanni et ses équipiers. La dernière étape de montagne a été gagnée au sommet du Mythique Zoncolan par Rogers (Tinkoff-Saxo) et en dépit de la difficulté assez terrible de cette dernière ascension, le porteur du maillot rouge n’a pas tremblé. Tout le monde est rentré dans les délais.

« C’est mission accomplie, assure Frédéric Guesdon au terme de cette vingtième étape. Les non-grimpeurs de l’équipe sont entrés dans les délais sans trop de soucis. Sébastien Chavanel a mal au genou mais comme il le dit lui-même « il va serrer les dents et le genou va finir le Giro ! »

La seule petite contrariété de la journée concerne Alexandre Géniez qui en dépit d’une belle montée finale a été dépassé au classement général, pour 45 secondes, par l’Italien Pellizotti (Androni Giocattoli), échappé toute la journée et deuxième de l’étape.

«C’est quand même la petite déception de la journée, dit Frédéric Guesdon. Alex passe de la douzième à la treizième place et puisqu’il ne s’agit pas de points, ça ne retire rien à sa performance d’ensemble. Il a fait un très beau Giro. De toute façon, aujourd’hui on ne pouvait pas courir après tout le monde, il fallait aussi économiser nos forces parce qu’il y a une étape à aller chercher demain. »

Et par la même occasion un maillot rouge à conquérir définitivement pour le plus grand bonheur de Nacer Bouhanni et de toute son équipe.

Vos commentaires