l'Actualité

toutes les actualités

Tour de l'Ain étape 1

le 14 août 2014
Le vivier de l’équipe FDJ.fr fourmille de talents et c’est l’un de ses représentants, le jeune Marc Sarreau (21 ans), qui s’est mis en évidence dès sa première course en ligne disputée avec le Trèfle. Battu d’un souffle par le Néerlandais Raymond Kreder (Garmin-Sharp), il a pris la deuxième place de la première étape du Tour de l’Ain !

En son temps (2010), Nacer Bouhanni avait été stagiaire et s’il avait rapidement été prometteur, dans Paris-Corrèze, dans le Tour de l’Ain (4e d’une étape), il avait dû patienter encore un peu avant de décrocher son premier podium dans la troisième étape du Tour du Poitou-Charente en deuxième partie du mois d’août. Pour Marc Sarreau, c’est fait !

« Ici,précise le directeur sportif Christophe Mengin, nous n’avons pas les coureurs pour lancer un sprint, nous travaillons surtout en faveur de Kenny Elissonde et Marc s’est débrouillé seul. Dans un sprint où il fallait frotter, vent de face et avoir le geste juste. Il s’est calé dans la roue de Meersman (OPQS) en pensant que Cavendish le lancerait pour qu’il puisse grappiller des secondes de bonification. Marc a lancé à l’intérieur et a été un peu gêné par Meersman. Il a eu un petit moment d’hésitation et a vu Kreder sur sa droite. Meersman s’est un peu écarté, a laissé le passage et Marc est donc allé finir deuxième. A peu de choses près, il aurait gagné l’étape ! »

Le jeune coureur de l’Armée de Terre, suivi depuis plusieurs mois par Yvon Madiot, est originaire de Vierzon et ce matin, au départ de l’étape, il disait être dans une forme moyenne !

« C’est vrai qu’en ce moment, dit-il, je ne suis pas super mais je n’ai pas de bonnes sensations en général à cette époque de l’année… C’est pourquoi je suis surpris de mon résultat et frustré aussi. J’étais simplement engagé du mauvais côté et à un moment, je n’ai pas pu passer Meersman. Pourtant je finis à une roue, peut-être une demi-roue du vainqueur ! »

Vos commentaires