l'Actualité

toutes les actualités

Tour de Lombardie

le 16 oct. 2013
Depuis son passage chez les professionnels, Thibaut Pinot apprécie particulièrement le Tour de Lombardie et c’est sur une très bonne note qu’il a achevé a sa saison, ce dimanche en Italie, finissant à la douzième place et au sein d’un peloton de costauds.

« C’était une course difficile avec du mauvais temps et beaucoup de chutes, dit Martial Gayant, mais mes coureurs m’ont fait oublier ce que nous avions vécu en 2012. L’idée au départ était de permettre à Thibaut d’atteindre le pied de Madonna del Ghisallo avec les meilleurs et le plan a été respecté à la lettre. »

Pourtant il y eut une première échappée de 20 coureurs sans qu’il y ait un Trèfle parmi eux. Cédric Pineau et Jussi Veikkanen ont alors abattu un très gros travail. Pendant ce temps-là, leurs équipiers veillaient sur Thibaut.

« Dans le final, poursuit Martial, notre leader était présent derrière un intouchable Joaquim Rodriguez (Katusha) qui s’est de nouveau imposé. Thibaut était content de sa course et de celle de ses équipiers. Il regrettait seulement d’avoir été gêné dans le sprint par Ivan Basso (Cannondale) et de ne pas avoir intégré le Top 10. La grosse satisfaction pour lui est d’avoir enchaîner des courses de haut niveau en étant régulier. Avec la Vuelta, le championnat du monde et la Lombardie, son échec du Tour est oublié et il reviendra en 2014 avec un gros moral. C’est ce qu’il m’a dit avant de rentrer en France… »

Martial Gayant est resté en Italie dimanche soir puisqu’il assistera lundi à la présentation du Tour d’Italie.

Vos commentaires