l'Actualité

toutes les actualités

Tour de Pékin étape 2

le 16 oct. 2013
Il s’était mis en tête de finir la saison sur un compte rond, sur 10 victoires et Nacer Bouhanni a tenu parole en s’imposant dans la deuxième étape du Tour de Pékin au terme d’un sprint parfaitement maitrisé par lui et ses équipiers.

L’étape était longue de 200 kilomètres, comme celle que Thor Hushovd avait gagnée vendredi. C’est formidable, les coureurs du Trèfle ont absolument tenu compte du scénario de cette première étape quand ils avaient pris la tête du peloton beaucoup trop tôt. Cette fois, on ne les a pas vus. Ce qui ne signifie pas qu’ils sont restés inactifs. Loin de là.

"Cette victoire conclut parfaitement bien le travail de l'équipe tout au long de la journée, dit un Nacer radieux. Les équipiers ont fait un boulot fou pour que tout le monde reste toujours groupé tout au long de la course"

Derrière Oivier Kaisen, le dernier échappé, le peloton a été dirigé par les équipes BMC et Omega Pharma-Quick Step, puis Argos-Shimano et Orica-Greenedge avant que Dominique Rollin n’entre en jeu. Après la flamme rouge, Nacer bien calé dans sa roue, Dominique a remonté le peloton pour propulser son sprinteur vers la victoire.

Derrière lui, l’Italien Ferrari (Lampre-Merida) et l’Australien Matthews (Orica-Greenedge) ne lui ont pas repris un centimètre et le succès de Nacer, le trente-deuxième de son équipe cette saison, est sans doute l’un des plus beaux de sa carrière.

"Dominique Rollin m'a lancé parfaitement, avec une force dingue, dit-il, je reste dans sa roue jusqu'a 250-230 mètres et je n'avais plus qu'à lever les bras.

Je suis heureux et fier de cette victoire. Hier j'étais déçu de mon sprint et aujourd'hui j'ai pu inverser les choses. Je m'étais mis un défi personnel en venant sur ce Tour de Pékin. Je voulais finir la saison sur le chiffre rond de 10 victoires et c'est mission accomplie. Sur une course Pro Tour en plus... parfait!"

Dimanche, toute l'équipe ira, avant le début de l’étape, à la rencontre des fans chinois et du partenaire de l'équipe Lapierre basé en Chine lors d'une séance d'autographes et de photos dans un parc de Pékin.

Vos commentaires