l'Actualité

toutes les actualités

Tour de Pologne étape 1

le 04 août 2014
Un violent orage a semé le chaos. Les coureurs du Tour de Pologne ont vécu un incident rarissime au cours de la première étape gagnée au sprint par Yauheni Hutarovich (Ag2R-La Mondiale). Un orage d’une violence inouïe s’est abattu sur la course et a provoqué de nombreuses chutes. Le Trèfle n’en est pas sorti indemne.

Toute la journée, il a fait très chaud, le thermomètre affichant 37° avant que, soudainement, à un peu plus de 60 kilomètres de l’arrivée, les éléments se déchainent et ne plongent le peloton dans le chaos.

Les premiers touchés ont été les cinq échappés, dont le Français Jimmy Engoulvent (Europcar), de fortes chutes de grêle faisant suite à d’importantes bourrasques ayant provoqué sur la route des chutes d’arbres et de branches. Pendant 10 kilomètres, le spectacle était ahurissant et si les 5 hommes de tête s’en sont sortis sans dommage, sept minutes plus tard le peloton se retrouvait confronté à de multiples branches d’arbre sur la chaussée détrempée.

De nombreuses chutes ont été comptabilisées, notamment celles de Laurent Mangel puis collectivement d’une trentaine de coureurs dont Alexandre Géniez, Johan Le Bon, Pierre-Henri Lecuisinier et Jussi Veikkanen.

« Johan se plaint des côtes et de la tête, dit Franck Pineau, les autres n’ont rien et le principal pour la suite de l’épreuve est que notre leader Alexandre Géniez ait franchi la ligne d’arrivée dans le premier peloton… »

La suite de l’étape fut extrêmement stressante pour les coureurs, chaque virage pouvant s’avérer fatal. Le principal pour tous était d’arriver en entier…

Vos commentaires