l'Actualité

toutes les actualités

Tour Down Under étape 1

le 21 janv. 2014
Décidément, Simon Gerrans (Orica-Greenedge) est intouchable, le tout récent champion d’Australie dominant au sprint Andre Greipel (Lotto-Belisol) pour s’adjuger la première étape du Tour Down Under devant un peloton de 60 unités dans lequel figuraient Kenny Elissonde, Pierre-Henri Lecuisinier et Anthony Roux.

« Pas de doute, dit Yvon Madiot, Kenny est celui qui marche le mieux dans notre équipe et il aura donc un coup à jouer au général. Pierre-Henri est également très bien. Il était au coté de Kenny au sommet de la dernière ascension après l’avoir replacé… »

Contrarié avant son départ en Australie par une gastro-entérite, Kenny est sans doute rassuré.

Si Anthony ne pouvait faire mieux, mais il ne faut surtout pas oublier qu’il s’agissait d’une course de rentrée, la frustration était grande pour Geoffrey Soupe, contrarié dans le final et juste avant la dernière côte par un accrochage avec Frank Schleck (Trek Factory).

« Geoffrey a subi un saut de chaine et a abimé le câble de son dérailleur, poursuit Yvon, le temps de repartir et même s’il a été attendu par le toujours dévoué Jussi Veikkanen, il était pris dans des cassures. Il a réussi à remonter quelques groupes mais n’a pu reprendre sa place dans le peloton. Il est déçu parce qu’il aurait fait une place à coup sûr. »

Mercredi, la deuxième étape sera jugée dans la bosse de Stirling.

Vos commentaires