l'Actualité

toutes les actualités

Très belle troisième place de Kevin Reza

le 24 août 2016 - Tour d'Espagne, étape 3
Sous les premières gouttes de pluie tombant sur la Vuelta, Kevin Reza était apparu déterminé le matin au départ de Viveiro. Le sprint prévu à Lugo était à la fois tortueux et en faux-plat montant et son équipe, lors du briefing, l’avait désigné pour disputer la victoire. Il y a pris une très belle troisième place.

Cette étape, disputée en grande partie sous la pluie, avait été animée par l’échappée de Morice (Direct Energie) et Machado (Katusha), ce dernier étant repris à la 14,5 kilomètres de l’arrivée.

Dans l’unique difficulté du jour, Alexandre Géniez, porteur du maillot vert, s’était mis en tête de disputer les points du maillot à pois qui lui tient à cœur mais il a rapidement compris que le client s’appelle Thomas De Gendt (Lotto-Soudal).

« En haut du Puerto de Marco de Alvare, Thomas De Gendt a été plus rapide, dit Alex. Il s’était positionné et je savais qu’il allait faire le sprint mais j’ai compris qu’il me devancerait. Je suis un peu fatigué, la pluie a retiré un peu de confort, ç’a été plus dur et plus tendu et ce soir je le sens. L’idée c’est d’être bien dans l’enchaînement des arrivées au sommet des étapes 8 à 11 et puis en troisième semaine parce qu’il y a toujours des opportunités, il ne faut pas s’affoler.»

Le final de cette étape a été très rapide, marqué dans le dernier kilomètre par une chute spectaculaire qui n’a concerné aucun coureur du Trèfle. Placé par Matthieu Ladagnous, Kevin Reza a joué avec les meilleurs et notamment avec Gianni Meersman (Etixx-Quick Step) qui s’est de nouveau imposé.

« Je n’ai pas fait de faute, dit Kevin. Felline me déborde à 200 mètres, me ferme la porte pour anticiper le sprint et dès lors où il me ferme la porte, je ne peux plus gagner. Je coince un peu dans les 10 derniers mètres. Je n’ai pas de regrets. C’est mon meilleur sprint cette année en World Tour et comme je suis à la recherche d’un nouveau contrat pour l’année prochaine, j’essaie de bien travailler même si ce n’est pas les meilleures conditions pour faire du vélo. On me dit souvent que j’ai un petit manque de confiance en moi, c’est peut-être vrai. Elle vient aussi avec les résultats, j’en ai eu mais pas ceux que j’espérais. J’ai mis 4 jours à entrer dans la Vuelta, j’ai eu un peu de mal au début mais aujourd’hui elle a réellement commencé pour moi. »

Vos commentaires

Publié le 25 août 2016 à 13:07, par denis billamboz
Excellent début de Vuelta pour la FDJ : 1 victoire, 3 tops 10, 2 jours avec deux maillots en 5 jours,
Publié le 25 août 2016 à 13:05, par denis billamboz
Réza a été excellent sur cette étape d'un GT