l'Actualité

toutes les actualités

Trois grimpeurs dans le coup

le 12 mai 2015 - Tour d'Italie, étape 3
La troisième étape du Tour d’Italie était courte mais elle fut très difficile, 55 kilomètres d’ascension soit plus d’un tiers du kilométrage total.

Les trois grimpeurs de l’équipe FDJ (Alexandre Géniez, Kenny Elissonde et Francis Mourey) ont fini dans le premier peloton de 60 coureurs après un très bon travail de leurs équipiers et notamment de Cédric Pineau, échappé une grande partie de la journée.

« On avait deux plans au départ, explique Martial Gayant. Protéger nos leaders et accompagner une échappée dès lors qu’elle serait forte de plus de 5 ou 6 coureurs. Anthony Roux, Francis Mourey et Kenny Elissonde avaient été désignés mais finalement c’est Cédric Pineau qui est allé dans un groupe de 25 coureurs. L’entente n’a jamais régné en tête de course et l’équipe de Contador n’a laissé à personne le soin de gérer l’échappée qui n’a jamais eu plus d’une minute d’avance. Le dernier attaquant, Kochetkov (Katusha) a été repris dans le final.»

Dans le peloton, il y a eu des cassures et Kevin Reza, qui était pourtant désigné pour jouer la victoire d’étape revenue au maillot rose Michael Matthews (Orica-Greenedge), a été rapidement distancé. Un jour sans pour lui mais en parallèle, Jussi Veikkanen avait aujourd’hui de bien meilleures sensations.

« Kevin, je n’en doute pas, va rebondir sur cet échec, prétend Martial. Je veux aussi parler d’Arnaud Courteille qui a fait exactement ce qui lui avait été demandé, et de Murilo Fischer qui a abattu un boulot considérable jusqu’à la dernière difficulté et sur qui, vraiment, nous pouvons nous appuyer. »

Vos commentaires