l'Actualité

toutes les actualités

Un contre la montre décevant, une belle journée quand même

le 28 août 2015 - Tour du Poitou-Charentes, étape 4
Johan Le Bon est passé un peu à côté de son contre la montre, jeudi, sous la pluie poitevine et n’a donc pas converti son envie d’un bon classement général dont il occupe ce soir la dixième place. Cette journée reste bien sûr sous le charme de la première victoire professionnelle de Marc Sarreau en fin de matinée.

« Johan a peut-être fait son plus mauvais contre la montre de l’année, dit Yvon Madiot, et il était très déçu. Peut-être a-t-il commis l’erreur de ne pas avoir bien ‘’décrassé’’ ses jambes après l’étape du matin et qu’il s’est élancé dans le chrono avec le mal aux pattes mais c’est mon hypothèse. »

Le vélo n’est pas une science exacte et Johan le confirme à ses dépens. Jérémy Roy, pourtant bien parti puisqu’il a signé le sixième temps intermédiaire, n’a pas pu consoler son équipier puisqu’il a été victime, sur la chaussée détrempée, d’une chute à 4 kilomètres de l’arrivée.

Malgré ces avanies, il y avait pourtant un grand sourire lors du dîner et les coureurs du Trèfle ont pu fêter, une coupe de champagne à la main, la victoire de Marc Sarreau au terme d’un sprint limpide.

« Les gars m’ont fait un boulot parfait, dit le jeune sprinteur du Trèfle, ravi d’avoir levé les bras devant sa compagne et son petit garçon. Pour moi, la course a duré 800 mètres. Jusque-là, j’étais dans un fauteuil. Le sprint a été lancé par Séb Chavanel puis Mathieu Ladagnous. J’ai fini le travail… »

« Autant j’étais resté sur ma faim au Tour du Limousin, explique Yvon, autant je suis très content de mes troupes cette semaine. C’est une équipe soudée qui a envie de travailler. Je trouve, en plus, qu’Arthur Vichot, qui est très volontaire chaque jour pour faire le job d’équipier, va beaucoup mieux. »

Suite et fin demain dans une étape qui arrive une fois sur deux au sprint.

Vos commentaires