l'Actualité

toutes les actualités

Une équipe FDJ agressive avant le podium d’Arthur Vichot

S’il n’y avait eu l’équipe FDJ, le Grand Prix de Plumelec aurait été une course d’attente avec 80 coureurs se présentant au pied de la côte de Cadoudal. Dans une belle débauche d’énergie collective, les coureurs du Trèfle ont durci la course sans pouvoir éviter la victoire au sprint de Samuel Dumoulin (ag2r-La Mondiale). Arthur a pris la troisième place, juste devant Matthieu Ladagnous.

« Il y a eu une échappée des trois coureurs, précise Marc Madiot qui était à la manoeuvre, et pendant 90 kilomètres, rien. C’était vraiment ennuyeux et j’ai demandé à mes coureurs d’accélérer. Ils ont fait une très belle course, je n’ai rien à leur reprocher. »

Derrière Gouault (HP BTP-Auber 93), Nika (D’Amico-Bottecchia) et Peters (équipe de France), Cédric Pineau et Jérémy Maison ont attaqué à mi-course et sont rapidement revenus sur la tête de course, avec un beau travail de Jérémy qui s’est sacrifié. Le peloton a mis fin à cette escapade à 30 kilomètres de l’arrivée. Moment choisi par Kevin Reza pour tenter sa chance. Repris, il a propulsé en tête Kenny Elissonde. Relayé à huit kilomètres de l’arrivée par Johan Le Bon qui n’a pas connu un meilleur sort.

L’équipe ag2r-La Mondiale a mobilisé ses troupes pour permettre une explication de puncheurs. Dumoulin s’est imposé devant son équipier Vuillermoz, Arthur Vichot et Matthieu Ladagnous qui ont bien digéré le stage en montagne de la semaine dernière.

« Nous avons fait la course mais sommes tombés sur des coureurs plus rapides, disait un Marc Madiot satisfait. Demain, on remet ça à Chateaulin ! »

Vos commentaires

Publié le 30 mai 2016 à 21:50, par charles
Super beau travail,une telle tactique,un jour ça va payer !!!!